Ho Chi Minh et ses souvenirs de guerre

Partis de bonne heure de l’aéroport de Danang, nous avons atterri 1h15 plus tard a Ho Chi Minh Ville. Une fois nos affaires déposées à la guest-house, nous avons immédiatement pris la direction du musée des souvenirs de guerre. Repartant dès le lendemain matin avec Gégé pour le Cambodge et Lauria ayant son avion retour le lendemain soir pour la France, nous n’avions pas de temps à perdre.

Après 3h de visite et d’immersion dans l’histoire tragique des ces guerres (guerre d’Indochine, guerre du Vietnam et guerre contre les Khmers rouges), nous en sommes sortis touchés, et horrifiés par les atrocités qu’ont subies les Vietnamiens et dont le passé nous est méconnu, car très peu étudiée dans nos programmes d’Histoire.

Il s’agit d’un pays meurtri par une succession de guerre, qui n’entrevoit la paix que depuis ses 30 dernières années…

Notre journée sur HCM se poursuivit par une visite de la cathédrale « Notre Dame de Saïgon » ainsi que par sa poste centrale, ces deux édifices ayant été construits par les Français et l’administration des Postes Françaises à l’époque de l’Indochine.

DSC_3756 (Copier) DSC_3762 (Copier) DSC_3768 (Copier)

Puis se clôtura par une petite soirée au marché de nuit, attablés sous une tente d’une cantine locale. Suivie d’une petite ballade digestive dans les rues animées de l’ancienne ville impériale, la plus grande du Vietnam, autrefois appelée Saïgon.

DSC_3782 (Copier) DSC_3775 (Copier) DSC_3780 (Copier) DSC_3773 (Copier)

C’est avec un petit pincement au cœur que nous quittons notre auberge le lendemain matin, en souhaitant un bon retour à notre amie Lauria, dont le vol retour est prévu le soir même.

Quand à nous, nous voici partis tous les 3 direction Bangkok avec une halte de 4 jours au Cambodge…

La ville de Hoi An, ses lampions et ses tailleurs

Nos 14 heures de trajets en train sont très vite passées. Nous avions notre propre compartiment de 4 couchettes et avons dormi comme des bébés.

L’hôtel choisi pour séjourner 3 jours à Hoi An était assez classieux. Nous voulions tous les quatre nous reposer et nous faire plaisir et avions donc choisi l’option piscine 😜.

Farniente le matin au bord de la piscine à siroter des jus de fruits frais à la mangue, ananas ou pastèque.

IMG_3762 IMG_3784

DSC_3685 (Copier)

… Ballade dans le centre de la jolie petite ville d’Hoi An

DSC_3707 (Copier) DSC_3703 (Copier) DSC_3701 (Copier) DSC_3696 (Copier) DSC_3694 (Copier) DSC_3683 (Copier) DSC_3674 (Copier) DSC_3670 (Copier)

… Fabrication de vêtements sur-mesure chez un des nombreux tailleurs de la ville.

DSC_3663 (Copier) IMG_3770 DSC_3666 (Copier) IMG_3778

… Et petit détour à la plage pour notre dernier jour avant de prendre l’avion le lendemain pour Ho Chi Minh.

DSC_3727 (Copier) DSC_3744 (Copier) DSC_3734 (Copier) DSC_3739 (Copier)

La Baie Terrestre de Tam Coc

Nous avons rejoint Ninh Binh le lendemain, afin d’aller y admirer un autre type de paysage, la Baie terrestre de Tam Coc.

On fait souvent référence à Tam Cốc comme la baie d’Halong terrestre. Les deux lieux ont en effet de nombreux points communs dans les paysages qu’on y aperçoit : on est cernés par des pitons karstiques. A Tam Cốc, ils jaillissent au milieu des rizières ; à Halong, ils sortent tout droit de la mer de Chine. Et si la baie d’Halong est inscrite depuis quelques années au patrimoine mondial de l’UNESCO, Tam Cốc mérite elle aussi le déplacement.

A peine installés dans la Guest house « Chez Loan », idéalement située dans les rizières , nous nous sommes empressés d’enfourcher nos vélos mis à notre disposition gratuitement par l’auberge.

C’est ébahis, que nous avons découvert cette baie terrestre à bicyclette où se mêlent rizières, fleuves et rochers karstiques.

DSC_3460 (Copier) DSC_3463 (Copier) DSC_3466 (Copier)

 

Le soir nous avons dîné chez Loan, au menu rouleaux de printemps au chèvre, et crabes frits… En bons amateurs de fromage, on imaginait déjà les rouleaux remplis de fromage de chèvre (poke Maud 😉 ) et des beignets de chair de crabe… Alors imaginez nos têtes lorsque le serveur est arrivé non pas avec des rouleaux au fromage de chèvre, mais avec de la vraie viande de biquette… et d’authentiques petits crabes frits…

IMG-20150528-WA0034

Ne passant qu’une journée dans la Baie de Tam Coc, nous avions programmé de visiter cette baie en barque le matin de bonne heure, puis d’enchaîner avec l’ascension du  Pic Hàng Mua et ses 450 marches afin d’y admirer la magnifique vue panoramique ainsi que le majestueux Dragon dominant la baie.

La matinée fut très éprouvante, le thermomètre avoisinant les 42*C dès le matin.
Nous avons passé 2h à sillonner les rizières. Par chance, nous n’étions pas très nombreux, et c’est tant mieux. On a pu profiter du calme du lieu. Notre rameuse connaissait quelques mots en français, de temps en temps, elle pointait une chèvre, des canards sur le rivage, ou encore une femme pêcheur qui ramassait des coquillages dans l’eau.

DSC_3474 (Copier)DSC_3487 (Copier) DSC_3492 (Copier) DSC_3503 (Copier) DSC_3507 (Copier) DSC_3512 (Copier) DSC_3517 (Copier) DSC_3522 (Copier) DSC_3526 (Copier) DSC_3528 (Copier) DSC_3531 (Copier) DSC_3535 (Copier)DSC_3524 (Copier) DSC_3583 (Copier) DSC_3587 (Copier) DSC_3590 (Copier) DSC_3592 (Copier) DSC_3534 (Copier)

Petite anecdote, les rameuses ont la particularité de pagayer avec les pieds, ce qui demande une certaine dextérité.

IMG_3724 IMG_3736

C’est « dégoulinant » de sueur que nous avons repris nos vélos pour 30 mn de trajet afin de commencer notre montée vers le Pic Hàng Mua … Et ses 450 marches.

DSC_3600 (Copier)

Autant vous dire que la montée n’a pas été de tout repos. Arrêt toutes les 20 marches à la recherche d’un peu d’ombre, coup de chaud et chute de tension dus à la chaleur assommante et à l’heure un peu folle à laquelle nous avons commencé cette montée (il était midi 😁)

DSC_3610 (Copier) DSC_3611 (Copier) DSC_3612 (Copier) DSC_3613 (Copier)

Ce n’est pas peu fiers que nous avons rejoint le sommet pour y admirer le splendide panorama qui s’offrait à nous.

DSC_3608 (Copier) DSC_3614 (Copier) DSC_3623 (Copier) DSC_3625 (Copier)

La descente fut nettement plus facile et rapide.

DSC_3639 (Copier) DSC_3640 (Copier) DSC_3654 (Copier) DSC_3657 (Copier)

De retour en bas, nous nous sommes réhydratés à l’ombre d’une terrasse d’un hôtel abritée sous une grotte. Nous avons profité des ventilateurs et de boissons glacées au citron vert pour nous rafraîchir et du coup passer le reste de l’après-midi à jouer aux cartes.

DSC_3661 (Copier)

Nous avons, après 4h de break, rejoint notre auberge pour prendre un taxi et nous rendre à la gare de Ninh Binh direction Hoi An en train de nuit couchette…

La Baie Maritime d’Halong depuis Cat Ba

Nous avons passé l’après-midi à organiser notre « croisière » de 2 jours pour la baie d’Halong… Notre choix s’est porté sur la formule 2 jours, une nuit sur un bateau privé pour 4 personnes avec capitaine, cuisinier et guide… Tout ça rien que pour nous… Grand Luxe…

Une fois tout ça booké, nous nous sommes offert un petit « foot massage » histoire de soulager les courbatures de nos 2 jours de marche dans les rizières.

photo 1

C’est sous un déluge que nous nous sommes réveillés. Des torrents de boue provenant de la montagne, s’engouffraient dans les ruelles de Cat Ba. A ce moment là, nous avons eu un gros doute concernant la faisabilité de notre croisière.

Mais c’est finalement à 8h30 que nous avons embarqué sur notre flotte privative. C’était parti pour deux fantastiques jours en mer dans une des plus belles baies du monde.

CAMERA

CAMERA

Nous avons quitté le port de Cat Ba, en naviguant à travers un village flottant de pêcheurs, ces familles  vivant à l’année dans des petits baraquements de fortune.

DSC_3032 (Copier) DSC_3033 (Copier) DSC_3435 (Copier)

Le guide nous a emmené faire du kayak à deux reprises afin de rejoindre des lagons situés au cœur de la baie. Pour les atteindre, nous avons dû traverser des grottes étroites habitées par de nombreuses chauve-souris, en faisant attention à ne pas se cogner la tête ou d’y frotter sa rame. Une fois arrivés, on pouvait entendre et apercevoir des singes sautant d’arbres en arbres. Cette petite excursion loin du bateau nous a permis d’être en symbiose avec ce paysage karstique, le rendant si insolite… une jolie première approche de la baie d’Halong.

DSC_3381 (Copier)

CAMERA

CAMERA

DSC_3380 (Copier) DSC_3389 (Copier)

CAMERA

CAMERA

De retour sur le bateau, nous nous sommes octroyés une petite baignade dans la baie.


DSC_3139 (Copier)DSC_3102 (Copier)DSC_3109 (Copier)DSC_3158 (Copier)DSC_3288 (Copier)Nous avons également dégusté, à tous les repas concoctés par notre cuisinier, des produits de la mer issus de la pêche du jour, accompagnés de riz basmati vapeur, de légumes sautés, de nems et autres rouleaux de printemps frits aux goûts et à la saveur différents à chaque fois.

DSC_3347 (Copier) DSC_3097 (Copier) DSC_3098 (Copier)

Nous avons pendant ces 2 jours contemplé ce magnifique paysage et profité de la paisibilité du cadre.

DSC_3314 (Copier) DSC_3296 (Copier) DSC_3076 (Copier) DSC_3053 (Copier) DSC_3357 (Copier) DSC_3419 (Copier)

DSC_3423 (Copier)

 

DSC_3373 (Copier) DSC_3408 (Copier)

DSC_3438 (Copier)

DSC_3446 (Copier)

Véritablement seuls au monde, nous prenons tous les quatre l’apéro sur le toit du bateau, en admirant le paysage, et en observer les lueurs du ciel au moment du coucher du soleil, avant de s’endormir, bercés par les flots.

photo 4 (Copier)

CAMERA

CAMERA

DSC_3327 (Copier) DSC_3328 (Copier)

photo 2

Les rizières de Sapa


Sacrée expérience vécue dans le bus de nuit avec un mixte de nationalités différentes (australien, espagnol…), au total 6 heures de route et très peu d’heure de sommeil…

Arrivés à 5h30 du matin à la station routière de Sapa, nous avons été surpris de voir un papier mentionnant le nom de Gé atterrir dans ses mains. Notre guide « Susu » nous attendait à l’extérieur, juste devant le bus sous une pluie battante et surtout très rafraîchissante.

Après avoir déposé nos gros sacs puis pris une douche dans une auberge de transition, nous avons enfilé Cape de pluie, Gortex et autres sachets plastiques (n’est ce pas Lolotte…) afin de se protéger des pluies de la mousson.

DSC_2841 (Copier) DSC_2870 (Copier) DSC_2860 (Copier) DSC_2849 (Copier) DSC_2844 (Copier) DSC_2851 (Copier) DSC_2847 (Copier) DSC_2874 (Copier)
C’était parti pour 5 heures de marches dans les rizières, accompagnés de Gaël, un français originaire de Chamonix, que nous avons accueilli et greffé tout naturellement à notre groupe à la dernière minute. Nous étions également accompagnés de 5 insistantes « Hmong », courbées sous le poids de hottes chargés de produits artisanaux et tentant de nous vendre sur le trajet toutes sortes de bracelets et petits sacs brodés.

Petite histoire, les Hmongs sont des peuples d’Asie originaires des régions montagneuses du sud de la Chine ainsi qu’au nord du Vietnam et du Laos.

La première journée, nous avons arpenté les rebords des rizières à travers une nature luxuriante, passant de la boue le matin aux sentiers pierreux l’après-midi, rendus glissant par la pluie. En effet, vers midi la pluie avait laissé la place à un beau ciel bleu et à des températures tout a fait clémentes.

DSC_2881 (Copier) DSC_2885 (Copier) DSC_2895 (Copier) DSC_2896 (Copier) DSC_2899 (Copier) DSC_2900 (Copier) DSC_2904 (Copier) DSC_2909 (Copier) DSC_2913 (Copier) DSC_2914 (Copier) DSC_2917 (Copier) DSC_2908 (Copier)

Apres 14 km de trek, nous sommes arrivés tous les 6, au village de Ta Phin, où l’on a passé la nuit dans un « HOMESTAY » (chez l’habitant). Cette  famille appartenait à la minorité « Dao », une des 54 ethnies du Vietnam. Les femmes « Dao » ou « Dzaï » portent un fichu de couleur rouge alors que les Hmong sont vêtus de guêtres, d’une tunique et d’un bonnet noir.

DSC_2936 (Copier) DSC_2933 (Copier) DSC_2934 (Copier) DSC_2935 (Copier)

Le soir, nous avons partagé le dîner préparé par les femmes de la famille autour d’une grande tablée. Nous étions en effet accompagnés d’un couple d’allemand et d’anglais. Le repas était délicieux, le tout arrosé d’alcool de riz, leur fameuse « HAPPY Water » !
Les verres se sont succédés et la soirée s’est terminée en chanson, menée par notre guide Susu et son étonnante connaissance du répertoire de la chanson française et autres comédies musicales (Mike brant, Christophe, Cabrel, « les rois du monde » 😉 poke moumoune…).

DSC_2941 (Copier) DSC_2947 (Copier) DSC_2963 (Copier) DSC_2958 (Copier)
C’est repus et un peu joyeux que nous avons regagné notre chambre, bercés par la revue des cours de vietnamien des femmes de la famille ainsi que par les doux gémissements de Gaël, évacuant l’excès d’happy Water… 🙂

Le lendemain, le soleil étant de la partie, nous avons entamé notre deuxième journée de trek avec casquette et crème solaire, remplaçant ainsi les capes de pluies et les k-way.

DSC_2964 (Copier)

Cette journée a mal commencé pour Gé, car dès la première montée, ses 2 chaussures de marche se sont désintégrées. La semelle se décollant de plus en plus et au fur et à mesure des heures…

photo 1

Système D oblige, la Kiné du groupe, ayant par hasard un strap dans son sac, lui a confectionné une chaussure de fortune afin de lui maintenir la partie haute avec la semelle… Geoffrey en bon Mac Gyver a collecté le long du chemin lacets et rubans afin de compenser le relâchement du strapping.. La fine équipe..!

DSC_2967 (Copier) DSC_2972 (Copier)
Nous avons crapahuté pendant deux bonnes heures à travers un paysage magnifique afin de rejoindre notre lieu de ravitaillement pour la pause déjeuner, en haut d’une colline surplombant les rizières. La vue ne pouvait pas être plus agréable pour manger.

DSC_2969 (Copier) DSC_2970 (Copier) DSC_2974 (Copier) DSC_2980 (Copier) DSC_2981 (Copier)DSC_2888 (Copier)
La descente vers le village fut un peu plus douloureuse pour les genoux, mais la diversité des paysages, les chiots, les petits cochons et bébé hibou croisés sur la route nous faisaient vite oublier notre cadence et nos efforts.

photo 2

DSC_2890 (Copier)

DSC_2997 (Copier) DSC_3002 (Copier)

Paysages, rencontres et ambiance inoubliable…!!!

Après 18 km de marche, nous avons rejoint l’auberge de transition située à Sapa avant de reprendre le bus de nuit direction Hanoï.

DSC_3018 (Copier) DSC_3031 (Copier)

Arrivée 4h30 à Hanoi et départ dans la foulée pour Haiphong. Puis nous avons combiné bus, bateau et encore une fois le bus arrivés sur l’île de Cat Ba.