Dans la fournaise de la Death Valley…

Le lendemain 4h30 debout pour un départ à 5h vers la Vallée de la Mort afin d’y admirer le lever de soleil !

La Death Valley (ou Vallée de La Mort) est le Parc National le plus étendu des USA en dehors de  ceux de l’Alaska. Il s’agit d’une vaste zone désertique qui regroupe quelques paysages spectaculaires.

Les variations d’altitude y sont immenses, allant de -85 m à Badwater (point le plus bas des USA), à 3368 m à Telescope Peak.

La Death Valley est un endroit très sec et très chaud. Le peu d’humidité des lieux provient de son emplacement, 5 chaînes de montagnes la sépare de l’Océan Pacifique (Sierra Nevada) et des vents dominants.

Nous sommes arrivés par l’entrée Sud de la Death Valley.

DSC_9703 (Copier)

CAMERA

DSC_9696 (Copier)

Sur le chemin menant aux dunes de sable de Mesquite notre premier stop, nous avons croisé trois petits coyotes, pas farouches du tout, un d’entre eux s’est d’ailleurs approché à 1 mètre de la voiture, prenant Nathalie pour Bip Bip…

DSC_9708 (Copier) DSC_9710 (Copier) DSC_9712 (Copier)

Nous avons marchés 30 min à même les dunes, aucun chemin n’étant tracé pour cette balade.

DSC_9720 (Copier) DSC_9722 (Copier) DSC_9728 (Copier) DSC_9729 (Copier) DSC_9734 (Copier)

Vers 8h30 nous sommes passés devant Mustard Canyon (Canyon Moutarde dû à la couleur jaune de la roche)

DSC_9744 (Copier) DSC_9745 (Copier)

Puis à 10h, nous avons entamé une petite marche, le Golden Canyon, débouchant sur Red Cathedral, une montagne imposante de couleur rouge. Cette petite rando paraissait facile, mais c’était sans compter sur les 40 degrés tapant sur les parois rocheuses.

Nous nous réfugions tous les 100 mètres sous les roches ombragées.

DSC_9764 (Copier) DSC_9752 (Copier) DSC_9754 (Copier) DSC_9761 (Copier)

Nous ne sommes pas allés jusqu’au bout de la rando, les coins d’ombre se faisant de plus en plus rares et la chaleur n’étant vraiment plus supportable… et il était à peine 10 heures du matin !!!

DSC_9757 (Copier)

De retour à la voiture, direction la jolie petite route d’Artists Drive, nous menant à Artists Palette.

Artists Drive est une route de 14 km en sens unique, la conduite y étant très agréable avec une vue différente à chaque virage.

Le nom d’Artists Palette provient de la grande variété de couleurs présente dans les roches. Ces couleurs proviennent de l’oxydation des métaux.

DSC_9768 (Copier) DSC_9765 (Copier)

Direction ensuite le site de Badwater, point le plus bas d’Amérique du Nord (86 m sous le niveau de la mer). Il s’agit du fond d’un ancien Lac qui s’est transformé en une vaste plaine aux dépôts de sel caractéristique de formes hexagonales.

DSC_9777 (Copier) DSC_9780 (Copier)

Pour observer ces formes hexagonales, nous devions marcher quelques centaines de mètres droit devant nous, cependant la chaleur était tellement étouffante, et le vent nous brûlant la peau, que nous ne sommes pas allés bien loin. De plus nous avions déjà observé ces formations de sel dans l’immense Salar d’Uyuni en Bolivie (on fait déjà nos blasés… hihi)

DSC_9783 (Copier) DSC_9782 (Copier)

De retour à la voiture, la température a atteint 115 degrés Fahrenheit, soit 46 degrés Celsius…

DSC_9776 (Copier)

Enfin le Zabrisky Point pour finir, point de vue monumental, et le plus célèbre du parc. Ce point de vue donne sur des Badlands colorées avec notamment Manly Beacon au premier plan et derrière, Red Cathedral.

DSC_9796 (Copier) DSC_9797 (Copier) DSC_9793 (Copier) DSC_9792 (Copier) DSC_9791 (Copier) DSC_9786 (Copier)

A 11h30 nous ne tenions plus dans la voiture, l’air conditionné ne suffisait plus à nous rafraîchir. C’est donc assez pressés mais ravis d’avoir explorer ce désert, que nous avons quitté ce four..!

DSC_9774 (Copier)

En route pour 4 heures de voiture, en passant devant le lac Mead, pour rejoindre la ville de Kingman, début de la route 66…

 

DSC_9798 (Copier)